picto accueil

La Commune

Communauté de commune

Partager

« Haute Corrèze Communauté »

La nouvelle « Grande Com-Com » au service de la vie

Saint Setiers était membre fondateur avec les 18 autres communes de la Communauté de Communes de Bugeat-Sornac Millevaches au Cœur dès 2001. Mais les défis démographiques, économiques, écologiques et sociaux auxquels la France doit faire face ont conduit l’Etat en 2015 à réorganiser l’ensemble du territoire national.

Pour peser dans les débats, les enjeux humains et économiques de la Haute Corrèze imposaient à 6 Communautés de Communes contiguës et aux destins liés de se rapprocher, de se regrouper et de réorganiser leurs actions en mutualisant les efforts et en partageant les bénéfices au profit de tous leurs habitants.

Ainsi est née au 1er Janvier 2017, une nouvelle communauté, tout simplement appelée HAUTE CORREZE COMMUNAUTE, forte des 34 000 habitants et des élus de ses 72 communes. Cette nouvelle intercommunalité couvre un territoire gigantesque de 1895 Km², mais qui, avec 18 hab. /km2 est presque 7 fois moins peuplé que la moyenne du territoire national.

Les élus communaux ont fait en sorte dans un climat de confiance et de respect mutuel que notre commune rejoigne la nouvelle Communauté pour que Saint Setiers s’inscrive dans cette nouvelle dynamique au service de l’avenir de ses habitants.

Pour réussir cette véritable révolution territoriale, la fusion et la réorganisation complète de six communautés différentes en une seule, nécessitent du temps. C’est ce que la Loi a prévu en donnant tout d’abord 3 années entières pour cadrer et organiser les compétences et l’action de la nouvelle Communauté Haute Corrèze (CHC). Par la suite il faudra également plusieurs années pour harmoniser la fiscalité sur l’ensemble du territoire. Ce sera l’enjeu de débats et de discussions importantes afin de préserver les équilibres, la dynamique du territoire et bien évidemment veiller à maintenir un niveau de pression fiscale le plus adapté possible aux moyens des entreprises, des artisans, des éleveurs et des habitants de la Communauté. Cette double exigence vise à soutenir le développement du territoire en luttant contre la baisse des dotations de l’Etat.

Des compétences et des missions toujours plus élargies

En fonction des missions toujours plus étendues et de la recherche des échelles territoriales les plus pertinentes pour gérer les projets, la Communauté continuera de mener une politique de contractualisation financière avec l’Etat et Région Nouvelle Aquitaine, ou encore le Parc Naturel de Millevaches en Limousin.

Dans un premier temps les compétences de la Communauté sont concentrées jusqu’en 2018 sur le développement économique, la promotion touristique, le plan communautaire d’urbanisme, l’accueil des gens du voyages la collecte et le traitement des ordures ménagères.

Par la suite la Communauté devra intégrer ou rétrocéder, les équipements culturels et sportifs, l’action sociale y compris enfance et périscolaire, l’eau et l’assainissement.

Enfin à partir de 2019 la Communauté devra aussi statuer sur de nouvelles compétences en matière de maison de santé, logement, missions locales, coordination autonomie, voire de nouvelles compétences comme les transports ou l’action en faveur de l’environnement..

On le voit bien, si l’enjeu d’efficacité au service des corréziens impose de jouer collectif et rassemblés, il faudra aussi savoir limiter et concentrer les domaines d’action de la Communauté au nom de la même efficacité. Cela imposera aussi de laisser aux communes les décisions et actions d’hyper-proximités sous peine de perte du lien entre les élus et leurs administrés.

Les 103 élus du conseil communautaires doivent être pleinement conscients de cette nouvelle dynamique mais aussi de ses limites. C’est un enjeu majeur pour réussir la mutation de notre territoire.

La commune de Saint Setiers est représentée à la Communauté Haute Corrèze par un délégué qui est le Maire et le cas échéant par un suppléant.

Pour en savoir plus : www.hautecorrezecommunaute.fr

Ou 05.55.95.35.38 et : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

diapo1
diapo2
diapo4